Le raffinement, un antidote à la culpabilité